Qu’est-ce-que le bambou ?

Le bambou est un produit très durable. Un usage, une maintenance et un traitement correct peuvent allonger la durée de vie du bambou, en effet, il existe des structures en bambou de plus de 200 ans. Le plus important est que le client soit bien informé sur le produit afin de bénéficier d’une utilisation optimale.

Qu’est-ce-que le bambou ?  

Le bambou appartient à la famille des végétaux, il n’a donc pas les mêmes caractéristiques que le bois traditionnel. Il y a 130 types de bambous végétaux et environ 1450 types de bambous boisés connus dans le monde.

D’un point de vue anatomique et morphologique, le bambou diffère énormément des arbres traditionnels. Les seuls points communs sont que le bambou a un tronc, des branches et des feuilles, tout comme les arbres, mais la comparaison s’arrête là. Le bambou est creux, n’a pas d’écorce ni de cerne et le diamètre du tronc ne s’agrandit pas avec le vieillissement du tronc.

Les troncs de bambous grandissent d’environ 25 cm par jour avec un maximum des fois de 1 m par jours suivant l’espèce et atteignent leur hauteur maximale après 6-7 mois (quelques bambous tropiques peuvent atteindre des hauteurs de 30-40m).

Après avoir été dans le sol pendant 3-5 années, les bambous sont prêts à être récoltés, laissant de nouvelles pousses à leur place. Du fait qu’il grandit si rapidement, qu’il a 1001 façons d’être utilisé et qu’il n’a pas besoin d’être replanté après la récolte, le bambou est décrit comme un matériau très durable.

récolte bambou guadua

récolte du bambou

Le bambou est-il durable ?

Le bambou ne possède pas de poudres toxiques naturelles qui l’aiderait contre la biodégradation, à l’inverse de certains arbres (exemple : le teck). La durée de vie naturelle des tiges de bambou non-imprégnées est donc de moins de 2 ans pour beaucoup d’espèces, et de 4 à 7 ans dans des conditions idéales (pas d’exposition au soleil ou à la pluie). La durabilisation (ou imprégnation) des chaumes de bambou est donc essentiel à l’allongement de la durée de vie du produit.

La grande quantité d’amidon dans le bambou rend celui-ci très attirant pour des champignons, termites ou autres insectes, ils peuvent engendrer des gros dégâts lors du séchage, le stockage et l’usage futur. Le bambou contient également des petites quantités de cire, d’écorce et de tanin mais ceux-ci ne sont pas assez toxiques pour augmenter la durabilité naturelle.

traitement du bambou

À cause de la faible durabilité naturelle du bambou, il est primordial de directement imprégner les bambous après la récolte. Un mélange à base de minéraux est utilisé, à base de borax et d’acide borique, pour traiter les chaumes de bambou.

Au moment où les fibres de bambous sont défaites de leurs sucres naturels et que les fibres sont imprégnées avec des sels, les bambous deviennent immunisés aux insectes ce qui augmente fortement la durée de vie du bambou de 50 ans voire plus. Ceci est valable qu’ils ne soient pas exposés à un contact direct avec le soleil, la pluie où la terre.

Pour utiliser les tiges de bambou de façon durable pour un usage extérieur, l’utilisateur va devoir fournir un entretien plus régulier à son produit, ceci est approfondi dans la dernière partie de cet article.

Comment entretenir le bambou pour usage extérieur ?

Avant de protéger le bambou contre le grisement et les fissures, il est important de prendre note de quelques règles concernant m’installation des produits bambous :

  1. Éviter le contact avec le sol

Pour éviter la moisissure, il est important de faire en sorte que le bambou ne soit pas en contact direct avec le sol. Essayez que le panneau en bambou soit relevé d’au moins 2 cm au-dessus du sol. Enterrer les tiges de bambou n’est pas recommandé, excepté s’ils ont été imprégnés avec une peinture bitumeuse.

  1. Ne pas utiliser de clous

Du fait de la structure anatomique des fibres du bambou qui se dirigent tous vers la même direction, le fait de clouer le bambou va provoquer des fissures. L’usage de vis est possible mais il faut prêter attention à percer un trou d’avance.

  1. Installez le produit avec précaution

Utiliser le bambou de manière imprudente tel que laisser tomber le bambou au sol, frapper le bambou avec un marteau, etc… peut créer des fissures. Il faut donc traiter et installer le bambou avec précaution.

Protection et entretien des produits en Bambou

Afin d’éviter le grisement de votre produit bambou il faut directement après installation appliquer 2 couches de lasure spéciale (cette lasure protège également aussi contre les fissures jusqu’à un certain degré) ou de l’huile, tel que l’huile de lin.

Une lasure pour bambou doit être d’une grande qualité avec une forte résistance contre l’humidité et le rayonnement ultraviolet (UV). Une telle lasure contient des conservateurs imperméables comme la cire ou la paraffine et un liant qui minimalise la résistance, le rétrécissement et l’inflation. Bambou Protector est une lasure qui a été spécialement développé pour la protection de vos produits bambous.

Bambou Protector doit être appliqué à la surface du bambou mais aussi sur les nœuds de dessus d’un panneau ou palissade en bambou. Grâce à cela, vous créer une fermeture qui fait en sorte que les fibres de bambou ne peuvent plus absorber l’humidité, diminuant le taux et la vitesse d’échange d’humidité.

Pour la protection optimale, il est conseillé d’appliquer une à deux fois par an (en fonction des conditions climatiques) la lasure ou de l’huile sur votre produit bambou. En faisant cela, vous garantissez une bonne durée de vie de vos produits bambou. Avec un entretien régulier et une bonne installation, la durée de vie d’un panneau ou palissade en bambou est d’environ 15 à 20 ans.

Tâches foncées

En automne, tous les objets étant dehors ont tendance à s’humidifier et à griser. C’est également le cas pour le bambou, même en ayant traité vos produits avec Bambou Booster ou Bambou Protector, il est possible que ceux-ci s’humidifient et se grisent. C’est une caractéristique naturelle du bambou qui est malheureusement inévitable. Comme le reste du jardin, le bambou aura besoin d’un nettoyage une fois le printemps revenu.

taches sur bambou

Nettoyez le bambou avec une pompe à haute pression (par exemple un kärcher). Lorsqu’il y a beaucoup de tâches, il est possible d’utiliser Gris-Go et de l’appliquer sur le bambou, il faut ensuite bien nettoyer, rincer le bambou à l’eau. Vous remarquerez que le bambou sera beaucoup plus joli dès que le nettoyage est fini. Chez les bambous jaunes (naturels) il est possible d’avoir quelques tâches orangées/foncées, ces tâches sont dues à l’humidité et disparaîtront lorsque la température augmente ou que le soleil brille dessus. Une fois le bambou séché, vous pourrez appliquer une nouvelle couche de l’huile ou de lasure.  Attention !: l’usage de Gris-Go est seulement pour les bambous clairs (naturel jaune brillant ou mat)

Dégriser le bambou

Si vous avez un produit bambou qui est grisé, il est possible pour vous de remédier à cela. Nettoyez d’abord votre produit bambou avec le dégriseur Gris-Go pour ensuite le laver au tuyau d’arrosage ou la pompe à haute pression (Kärcher). Au moment où le produit est propre, il faut le laisser sécher pour ensuite pouvoir appliquer Bambou Protector, comme expliqué précédemment.

Pour trouverez plus d’informations par rapport à nos produits d’entretien des bambous dans la description de ces derniers.

Source: Images et texte : Bamboo

Traduction par Bambou World

Partager

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Pas de produits dans votre panier